Fabrication de pinces de forge
Retour archives

documents/5908b0eb124eafee00b2313cb63ddc4a.jpg Voici le lopin de départ,acier de construction des plus commun, 25x12 la longueur n' a pas d'importance, avec 5cm c'est assez.
documents/bad1c30944b71d2f56873e8432b630e3.jpg L'extrêmité de ce lopin est refoulée au carré sur une longueur de 2cm pour cela , chauffer l'extrêmité à blanc (ça peut pétiller on s'en fout c'est de la ferraille) et frapper sur l'extrémité opposée en tenant le lopin verticalement sur la table de l'enclume afin d'obtenir ceci
documents/ed71b0725d522d409ebea43b23ee6191.jpg Présnter comme suit la partie refoulée sur l'arrête de la table de l'enclume et frapper "à moitié sur la table et à moitié dehors" pour enfoncer la matière et obtenir un épaulement à 90°
documents/f4535e95e3b92757d1f0252a736a4bbc.jpg Présenter maintenant l'ébauche sur l'arrête opposée de l'enclumle en lui donnant un angle de 45° et frapper de la même manière que précédemment pour de nouveau épauler à 90° et former ainsi la serrure du mors de tenaille
documents/2d7aa5bc5a79c934f1833234981431d8.jpg  
documents/1745f48d7eed6e8473749f3bc1d51891.jpg  
documents/9066d779017ae3d2c8a418e1815bb6f5.jpg  
documents/62a59dd3e1860db5e35a74b2a364d867.jpg Venir à présent sur l'extrêmité de la pointe de la bigorne pour enfoncer le départ de branche
frapper cette fois à moitié sur la pointe de la bigorne et à moitié PAR DELA cette dernière
documents/0eed4ec6846beba0ff75ff94c237dc91.jpg  
documents/f236eaf8291d7cb3a21fa18ba216e92c.jpg Marquer la partie interne du mors d'un coup de tranche à chaud pour élargir le mors et pour ( sois disant ) le rendre moins glissant sur la pièce manipulée
documents/b89f4f6a6c3236c3cad6361e8f2aa6de.jpg Cintrer maintenant l'ébauche afin de pouvoir frapper sur l'intérieur de l'épaulement pour refouler la serrure et ainsi l'élargir
documents/f955bf6153c0a744e4c4ab03de62498c.jpg  
documents/956994f22f6fd4bebb69805c7e5def25.jpg Notez qu'àprès cette opération on doit pouvoir inscrire un cercle fictif dans la serrure
documents/adf12acd1ef62948c9f68ecfca33680a.jpg

Voici maintenant les outils dont vous aurez besoin pour les opérations suivantes.

Un poiçon conique( ou une étampe conique) et un outil spécial qui permettra de forger le quart de cercle du mors.

Finesse qui permettra si l'opération est bien menée que la tenaille ne s'ouvre pas à fond quand on la lâche

documents/13735e9187a752d784923f799b117f28.jpg On utilise en premier l'outil "spécial tenailles" pour que la partie oblique de l'épaulement sois creuse afin d'acceuillir plus tard le mors opposé
documents/a7c571d3683dcc3c2236f262ae2e5d46.jpg  
documents/78970e467d94ec07eb7739c61d28bc10.jpg Vous pouvez maintenant voir en comparaison avec les photos précédentes que le quart de cercle du mors est bien creux et non droit


documents/5f68e7a69028a4c4376ba25fea5b7bee.jpg Marquer ensuite le centre de la serrure( cercle fictif) avec un bon coup de pointeau
documents/8a61b82d272dd29b647168a7982493a0.jpg

Poinconner l'oeil de la serrure à l'aide du poinçon conique ou de l'étampe:

Non pas comme sur la photo mais en replacant le mors sur l'arrête de l'enclume en oblique comme lors du forgeage de la serrure, sinon le trou sera oblique, l'ébauche toute tordue et l'ajustage impossible.

Ensuite venir sur le trou rond de l'enclume pour déboucher celui ci( en ayant pris soin de retourner le mors face externe sur la table sinon pareil qu'au dessus)

documents/75c28afe972a8ea11d46e3a106f241bb.jpg  
documents/ec3efd9be29f36d3c4a567098e4e992c.jpg

Le mors est maintenant forgé


P our ceux qui n'aiment pas prendre de risque ou qui n'ont pas de forge au charbon je vous invite à étirer la branche de la tenaille dans la partie excédente du lopin ou à souder un morceau de rond de 10 ou 12 à l'arc derrière le mors, pour les audacieux, continuons

documents/1084c623a566415f660350ae3a1de8c7.jpg Couper le mors derrière le départ de branche ( et garder suffisement de matière pour la soudure) et battre une amorce de soudure dans l'extrêmité
documents/4d80fba7e9c7bd5340924e099f5d0a39.jpg Prendre un morceau de rond et en refouler l'extrêmité( toujours dans un soucis de perte éventuelle de matière lors de la soudure) et battre la contre amorce dans l'extrêmité refoulée
documents/c25dd1b362ebb73c0bd7c0f459b55c03.jpg  
documents/223045208f8ba8b9b1f45e9d24af71a1.jpg

Lors de la prochaine opération, il vous faudra être vigilant, je vais la décomposer pour bien en cerner les diverses étapes:


1.chauffer les deux amorces au orange clair, bien les brosser et leur donner un petit coup de borax

2.ATTENTION c'est ici que c'est capital pour réussir la soudure, placer les deux pièces au même endroit dans le feu, amorces tournées vers le bas pour ne pas qu'elles se remplissent de cochonneries . les deux pièces devront toutes les deux atteindre la T° de soudure en MEME TEMPS aucun écart de t° ne sera accepté sans que la soudure ne lache au moindre coup placer ensuite les pièces comme suit( mais plus chaud hein là c'est juste pour montrer) et marteler gentiment d'abord les extrêmités des amorces et ensuite le gros de la soudure

documents/ea320f3ecbdb0282fb13fc63287bd617.jpg N'oubliez pas d'assurer la soudure( deuxième chaude à blanc pour étirer l'excédent de matière)

F orger ensuite la soudure pour calibrer votre branche et votre serrure dans un alignement parfait

V oilà quoi doit ressembler votre mors de tenaille àprès ces opérations
documents/d0a5870b316f9d530282bff42f5643d7.jpg

Il ne vous reste plus qu'à faire une deuxième fois exactement la même chose( c'est imprtant deux mors différents ne s'ajustent pas ) et à les river ensemble ( un morceau de rond fais l'affaire)

Retour archives